Carine met le tango au bout des pieds

En 1964, Brigitte Bardot chantait : « Je danse donc, je suis »…

Carine Couvidoux, qui est un peu espiègle, a intitulé sa nouvelle boutique de chaussures de danse « Je suis, je danse ». Le premier verbe est à double sens : « je suis » est un clin d’œil à ses professeurs de danse qui lui disaient toujours à ses débuts il y a une vingtaine d’années : « Tu suis ton partenaire, tu suis la musique »…Mais « je suis » signifie aussi que la danse donne du piment à la vie. D’ailleurs, Carine ne se contente pas d’ouvrir une boutique à Toulouse. Elle pratique assidûment le tango argentin et même, elle appartient à une compagnie de danse folklorique : « De mi Tierra », emmenée par Gustavo Gomez. Située au n° 36 du boulevard Lascrosses, sa boutique très claire dispose d’une large vitrine où s’étalent déjà d’élégants escarpins très féminins taillés dans des cuirs de jolies couleurs, rouge, mauve, vert, des accessoires et quelques vêtements…

suivre le lien : www.ladepeche.fr